occupation de l’allemagne après la seconde guerre mondiale

9 mai 1945

19 novembre 1943

Roosevelt était en route pour le Proche-Orient à bord du cuirassé Iowa afin de participer aux conférences du Caire et de Téhéran.
On lui présenta les documents et les cartes qui étaient les éléments de base d’un plan baptisé Opération Rankin-Case C, un des nombreux projets mis au point en vue de l’invasion. On y décrivait les mesures qui devraient être prise en cas d’effondrement subit ou de capitulation précipitée de l’ennemi.

9 mai 1945


zones d’occupation en 1945
Berlin
L’Allemagne et l’Autriche occupées : Berlin et Vienne sont sous le contrôle des puissances alliées, Brême devient enclave américaine dans la zone britannique.
Une administration allemande à été rétablie dans chaque zone, sous contrôle des autorités d’occupation


La capitale allemande à été divisée en quatre secteurs occupés par les Américains, les Britanniques, les Français et les Soviétiques. Le partage favorise l’URSS dont les troupes ont conquis la ville maison par maison


Berlin après la bataille : la porte de Brandebourg mutilée se dresse au milieu des décombres d’Unter den Linden et du Tiergarten, elle marque la limite des secteurs occidental et oriental


policiers militaires, de gauche à droite : français, américains, anglais et russes

la dernière bataille : la chute de Berlin, Cornélius Ryan, Robert Laffont (1966)
Re 702 p 2381 à 2388

This entry was posted in Allemagne, Histoire. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.