chenillette de ravitaillement de char Renault 36 R, LR 37 armée suisse

véhicule à chenilles de ravitaillement de char

Suisse – 1940 – ?

fabricant : Renault
poids : 2,70 t
équipage : 2 ho
vitesse : 35 km/h
équipement : remorque chenillée UKR
chargement : 1,40 t

en 1940, suite à l’internement en Suisse du 45e corps français, plusieurs (?) chenillettes de ravitaillement de char avec leur remorques UKR sont confisquées par l’armée suisse et réutilisées


1941 essais de chargement d’une chenillette sur une barque du Léman

Re 615 p 201 P

This entry was posted in 11 Véhicule, D) Pays, Suisse, Vhc à chenilles and tagged , , , . Bookmark the permalink.

4 Responses to chenillette de ravitaillement de char Renault 36 R, LR 37 armée suisse

  1. Christoph says:

    C’est un Renault 36R (Tracteur de ravitaillement)

  2. Arcticfox says:

    Il semble que la remorque UKR qui accompagnait la chenillette ait été conservée par l’armée suisse. Elle est maintenant dans la collection de véhicules historique de la Fondation HAM à Burgdorf. On trouve des photos sur internet, derrière un M29 Weasel de l’armée suisse.
    https://www.flickr.com/photos/massimofoti/24199320994/
    La remorque est décrite précisément avec photos dans la broschure « Sammlung historische Armeefahrzeuge – Panzer », armée suisse, 2016 – page 66. Il est précisé que la remorque a été internée en juin 1940 avec le 45ème corps d’armée du général Daille qui était venu se réfugier en Suisse plutôt que de se rendre aux allemands. Immatriculation militaire suisse de la remorque M 1831.
    La chenillette 36R doit donc aussi avoir été internée dans les mêmes circonstances.
    Il n’est rien précisé sur la chenillette 36R elle-même, qui ne semble pas avoir été conservée, et l’usage qu’elle aurait eu dans l’armée, … A-t-elle reçu une immatriculation militaire ?? Combien de ces véhicules et remorques ont-ils été internés ??
    En comparaison, on sait qu’il y avait aussi 12 chars Renault R35 qui ont été internés au même moment.

  3. Twist Again says:

    Bonjour,
    merci pour ces informations, en fait, cette chenillette a été utilisée pour des essais de chargement sur une barque du Léman et sans sa remorque, combien y en avait-il ? Ils parlent d’essais de chargement « de chenillettes » …
    On voit la plaque d’immatriculation militaire de l’armée suisse à l’arrière gauche, fond noir avec la croix fédérale dessus et le numéro à 4 chiffres dessous « 723.. » ou « 713.. »
    Toute bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.