Cheiroballistre, Baliste, Tormenta

artillerie légère

Rome – 300 ap. J.-C.
arme à torsion

Identique au Scorpion à quelques différences prêts, il est également actionné par la torsion de nerfs de boeuf mais ceux-ci sont extrêmement plus serrés et protégés dans des tubes de fer.
Il permet d’envoyer des traits contre l’adversaire.

Les romains appellent indistinctement tormenta les catapultes et balistes, du fait que la propulsion est effectuée par des faisceaux de cordages d’animaux tressés, de crins de cheval, voir de cheveux de femmes.

Re 921 p 156-158 R

This entry was posted in 03 Matériel divers, 11 Véhicule, D) Pays, Rome. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.