Max & Co

20.20.2008 @ 17:11:01 | Isis

La fiche :
Titre : Max & Co (2007)
Réalisation : Samuel et Frédéric Guillaume
Avec (voix) : Lorànt Deutsch, Sanseverino, Virginie Efira, …
Genre : Animation
Durée : 1h 16min
Bande-annonce : http://youtube.com/watch?v=EF5tOkzwYuQ
(site français : http://www.maxandco-lefilm.com)

L’histoire :
Pour Bzz & Co, l’usine de tapettes à mouches autrefois florissante, les ventes sont au plus mal : à force d’êtes chassées, les mouches se font rares. L’heure est à la restructuration économique. Pour relancer les affaires, les actionnaires font appel à un savant fou travaillant sur un projet de mouches mutantes… Mais Max, un jeune garçon fraîchement arrivé en ville pour y rencontrer son père, se doute de quelque chose…

Mon avis :
Le moins qu’on puisse dire c’est que les frères Guillaume en ont parcouru de chemin depuis Le petit manchot qui voulait une glace (1998) !
D’ailleurs, le long métrage de Max a, lui aussi, subi bien des métamorphoses depuis l’été 2003 où nous avons rendu visite à Fred et Sam dans leur studio (Cinémagination, à Fribourg) et qu’ils nous ont montré quelques images de leur projet en préparation : Max, Musicien d’Ascenseur, prévu au départ pour n’être qu’un court métrage…
Une très longue maturation donc, mais une très belle réussite pour ce coup d’essai !

Si Max & Co n’a rien à envier à ses confrères anglo-saxons, il fait à la fois preuve d’audace et de créativité dans le domaine. La performance technique est tout à fait à la hauteur d’un Wallace & Gromit. Les deux frangins autodidactes nous montrent toute l’étendue de leur savoir-faire avec les marionnettes en latex. Le résultat visuel est très réussi et apporte même quelques nouveautés en sus : l’arrière-plan, formé de photographies de vrais paysages parfaitement insérés étend le champ de vision (en général assez étriqué de ce genre de production). La lumière, très vaste et claire, intensifie encore la fraîcheur qui se dégage de l’image.
D’ailleurs le décor entier est naturel, lumineux, coloré et au final très… chaleureux. A l’image du scénario qui, sans casses des briques d’originalité, est tout de même fort plaisant. Chose tout à fait amusante concernant le décor, certains seront certainement ravis de voir surgir le contexte fribourgeois très présent : la petite ville de Saint Hilare évoque fortement Romont (d’ailleurs lieu de tournage du film) dominée par la silhouette de l’usine où l’on reconnaît aisément la cathédrale de Fribourg. Le funiculaire, les escaliers qui lient la ville basse à la ville haute, les bistrots… tout cela montre bien d’où sont originaire les créateurs !

A d’autres points de vue, le film fait également preuve de beaucoup de non-conformisme. Par la thématique, le rendu réaliste des comportements (très humains) des personnages, le film privilégie clairement le public adulte. Même si le rendu et les dialogues sont plutôt naïfs et se rangent plutôt du côté des films pour enfants. Un mélange original pas forcément déplaisant. Et, contrairement aux autre production du genre, Max & Co se permet également de mettre en scène des moments “défendus”, comme la mort plutôt brutale d’un personnage central au milieu du film.

Le problème principal de Max & Co est qu’il manque singulièrement de dynamisme dans l’animation. Le rythme est lent et la trame comporte bien quelques creux. Peut-être, comme l’a soulevé Hoth, le problème pourra être résolu à l’avenir avec une meilleure écriture du story-board. Et tout cas quelques coups de ciseaux s’imposent !
Le fait que les personnages soient un peu raides dans leur animation, qu’ils manquent un peu d’expressivité dans les visages et que les voix (à part celle de Virginie Efira qui joue bien son rôle de mystérieuse séductrice) manquent toutes un peu de punch n’arrange rien à l’affaire… D’ailleurs, un grain de folie supplémentaire n’aurait pas été de trop et le développement de certains seconds rôles aurait également été bienvenu pour dynamiser le tout.

Mais, même si ces défauts prennent une part importante dans le film ils ne gâchent cependant que peu le plaisir. Et cela ne présage que du bon pour l’avenir !
Je trouve pourtant un peu déplorable que dans la presse les commentaires sur le film se bornent presque exclusivement au budget qu’il a engendré…

Ma note :

Flattr this!

One Response to “Max & Co”

  1. Ben moi j’ai adoré, je le conseil à tous les fan de films d’animation
    Quand à la ville, c’est marrant c’est un pote qui l’a faite… d’ailleurs c’est assez drôle de voir apparaître plein de noms d’amis au générique d’un film au ciné.
    Je dois dire aussi que j’ai bien aimé les voix choisies pour les personnages, y’a rien qui détonne. Et pour finir, je trouve qu’il y a un souci du détail juste invraisemblable.

Leave a Reply