Soirée Enquête ou Murder Party

28.28.2007 @ 13:54:32 | Isis

Une Murder Party… kesako ?

Concept :
A mis-chemin entre le jeu de rôle grandeur nature et le théâtre d’improvisation, la murder party est un jeu consistant à dénouer une enquête policière. Les joueurs incarnent les protagonistes de l’histoire criminelle. Durant la soirée un meurtre est commis et les joueurs cherchent à démasquer le (ou les) assassin qui est, lui aussi, l’un des participants.

Fonctionnement :
Avant le jeu, le protagoniste reçoit une feuille de personnage avec toutes les informations nécessaires pour interpréter son rôle. Il sait donc qui il est (son nom, son caractère, un peu de backround, etc.), il sait ce qu’il fait sur les lieux du crime et s’il est l’assassin ou non. Et il connaît également ses objectifs pour la soirée : certes, il doit trouver l’assassin, mais comme dans tout bon roman policier les personnages sont liés par des intrigues, des embrouilles, des histoires personnelles… Tous les protagonistes ont donc des raisons d’agir pour leur propre compte, pour leurs enjeux personnels (comme éviter qu’on découvre ses secrets, faire accuser un rival, gagner de l’argent ou se disculper). Ce sont ces détails qui vont rendre la soirée croustillante : il va falloir bluffer, trahir, conspirer, savoir profiter des informations (indices récoltés) pour faire chanter un ennemi ou faire avancer l’enquête, aider un ami, distinguer le vrai du faux, le gentil du méchant etc. etc.
Le joueur connaît également les actions propres à son personnage qu’il peut exécuter durant le jeu (pirater des fichiers informatiques, utiliser un détecteur de mensonges, fouiller une pièce, etc.) contre des points d’actions.
La feuille de personnage propose également une petite aide pour l’interprétation du rôle : elle contient par exemple des suggestions pour le role-play, l’habillement ou les accessoires.

Comme dans un jeu-de-rôle, seul l’organisateur connaît tous les détails de l’histoire et le déroulement des évènements qui vont intervenir durant la soirée. Durant le jeu, c’est lui qui va remettre les indices que les protagonistes vont trouver, répondre à leurs questions, faire survenir des faits spécifiques, etc.
C’est également lui qui décide de la fin du jeu, qui peut intervenir de différentes manières. Soit simplement quand l’assassin est démasqué, soit au bout d’un certain temps de jeu préalablement défini ou encore après un évènement précis. Les joueurs reçoivent ensuite un questionnaire dans lequel ils feront part de leurs soupçons sur le meurtre et les autres intrigues qui l’entourent.

Le gagnant est le joueur qui a démasqué le (ou les) assassins, éventuellement compris certains évènements annexes ou liés au meurtre, rempli ses objectifs et bien joué son rôle.

Ze détail important :
Il est évident que pour réussir une soirée enquête, il faut aimer le role-play ! Tout le jeu est basé là-dessus. Comme au théâtre, le joueur doit disparaître derrière le personnage et le maintenir, tout au long du jeu. Tout l’intérêt de la soirée réside dans la façon dont les personnages vont interagir entre eux tout en respectant leur rôle (et en y apportant leur touche personnelle, cela va de soi !) : il faut savoir livrer les informations aux bonnes personnes, interpréter leurs propos, mentir, amener les autres joueurs à se livrer etc… et tout cela passe par la parole et l’interprétation.
Inutile donc de vous inscrire à un Murder Party si vous n’êtes pas à l’aise dans l’improvisation.

Flattr this!

Leave a Reply