Atelier No Iris (PS2 / US) [Mis à jour…]

13.13.2005 @ 01:21:21 | Midori

Woooda woooda, voici donc le test détaillé !
C’est drôle – le jeu est sympa – c’est marrant – le système est original (blastez les décors pour avoir de l’énergie pour créer des objets, et / ou récupérez tout ce qui pousse / apparait / plop bizarement n’importe où) – c’est trop drôle – … ^^;

Si vous cherchez sur le blog, je parle de Marie et Elie, qui est un manga tiré de la série des Atelier No Iris dont j’ai ici le volume 6.0… Ben c’est aussi délire dans le jeu que dans le manga !

Gameplay (Jouabilité / combats)
C’est du pur RPG avec choix (peinard) sur une roue, ce qui me convient fort bien. Y’a attaquer / défendre / objet, et peu après le début du jeu Skills (capacités spéciales ?) auxquels viennent s’ajouter Objets Mana, … suivant les persos…
On peut choisir les ennemis, et certaines attaques touchent les cibles voisinnes. On peut également créer / utiliser des objets à base de mana, genre bombes, soins, …. ce qui aide bien.
Dans les « lieux », on obtient peu à peu de nouveaux endroits à visiter (via la « carte du monde »), et sinon, on peut toujours transformer des parties du décors en mana (tonneau = bois + métal, fruit rouge = bois + feu, eau =… eau. bref….) ou récupérer des objets qui « apparaissent » ici et là, … 8/10

Histoire
Klein Kiesling est un apprenti Alchimiste, donc quelqu’un qui peut manipuler le « mana », l’essence même des choses. A condition de ne pas tomber à cours de mana en plein combat, il se débrouille bien pour survivre sur la planète… C’est très marrant, entre son petit personnage « mana » de bois qui donne les cours (tutoriaux), les vannes que les persos sortent, …
Ben tiens, pour une fois qu’on a pas un monstre bourrin comme perso de base… c’est rafraichissant ! Et puis il y a des choses intéressantes à découvrir pour chaque perso, apparament. Pour l’histoire, comme je l’ai dit, c’est assez flou, mais en gros, les humains ont bêtement loupé leur cité idéale (enfin, elle a disparu / été détruite) à cause de leur utilisation incontrôlée du mana et de leur non respect de la nature. Bon, ça fait un peu WWF tout ça 😉 Blague à part, l’histoire est plausible, mais je n’ai pas été très très très loin, donc… 9/10

Musique
Gyaaaa ^___^ Elle est trop bien la musique du titre. Et j’aime bien le reste aussi, d’ailleurs. Forcément, y’a de la « répétition » (musique de villages / bataille), mais même. Et puis elle *colle* bien à chaque ambiance, ce qui est fort agréable… 9/10

Graphisme
C’est un peu là que le bas blesse. C’est joli, mais… ça n’as pas le niveau d’un jeu PS2 ^^; Enfin, c’est peut être pasque c’est en CellShading ?
Enfin, c’est pas *moche* non plus, hein, faut pas exagérer, simplement on aurait pu attendre mieux ? 6/10

Quête / quêtes annexes / replay
La quête principale est assez floue. On soupçonne pas mal de choses, mais…. Pour les quêtes annexe, c’est assez simple: tuer un max de fantômes / esprits / machins dont je ne sais plus le nom, et apporter un maximum d’objets différents à la collectionneuse d’objets (qui s’appelle Lector O_o). Je pense qu’en plus avec la création d’objets dans les magasins et la possibilité de les faire évoluer / noter ainsi, il y a de quoi refaire le jeu… 8/10

Au final…
Je trouve que ce jeu vaut la peine qu’on s’y arrête, et qu’on profite d’avoir un jeu qui soit à la fois un vrai rpg et un jeu marrant … C’est en plus un peu… une drogue, on a pas trop envie d’arrêter une fois commencé 😉 8/10

Flattr this!

Leave a Reply