Petit voyage dans le temps…

13.13.2005 @ 23:24:26 | Isis

… au Village lacustre de Gletterens (néolithique) avec le cours d’archéologie pré- protohistoire. Un “week end” fort fort intéréssant !!!

Dimanche 12 juin :
Arrivée au village lacustre de Gletterens à 14h00. Début de la première activité au village sous un soleil cuisant et l’oeil sévère de notre animateur 😛 : fabrication de cordes et cordelettes. Premier challenge : torsader une petite cordellette avec du liber (partie tendre de l’arbre entre l’écorce et le tronc) de l’épaisseur d’un lacet de chaussure. Alors que certains étudiants un peu plus avancés dans l’archéologie expérimentale s’attaquaient aux filets de portage (pour silex par exemple), je me suis débrouillée pour avoir une chouette cordelette (ben oui hein ! c’est pas mal pour un début…) en mélangeant divers liber… pour tester les matériaux.
cordelette en liber

Puis, on s’y est tous mis pour faire une bonne corde. D’abord en trois groupes de 4 pour faire une corde moyenne avec trois brins torsadés (trois d’entre nous torsadent les brins tandis que le quatrième torsade les trois brins ensemble…) ; puis on a assemblés les trois cordes pour en faire une toute grosse en suivant le principe, ce qui a donné une méga-corde à 9 torsades… pour ceux qui ont suivi… Bref, avec ce système (encore utilisé à l’époque moderne), tout le monde à participé à la création d’un objet utilitaire bien travaillé… Quel beau symbole n’est-ce pas 😉 ?
Et pour finir, on a encore, par groupes de 4, crée une cordelette de laine (en partant de la laine brute).
corde en laine

A 17hoo, nous nous sommes dirigés à Ins, dans la forêt, pour découvrir 5 ou 6 tumulus hallstattiens (à notre grand désarrois déjà vides… 😀 ). Dans la foulée, nous nous sommes arrêtés près des restes d’une muraille d’une forteresse médiévale. Enfin… devant les tas de terre qui recelent trois petits bouts d’anciens murs qui se courent après… mais bon… faut de l’imagination aussi, comme ça… au milieux des arbres…

De retour au village, vers 20hoo, les animateurs nous ont préparé un petit souper “néol” autour du feu près des tipis. Au menu, du poisson pêché le matin même par l’un des animateurs dans le lac (plus frais, tu peux pas !) et de l’agneau à cuire sur le feu. Pour accompagner tout ça, du gruau… heu… de la potée pardon (blé, pois, champignons et je sais plus quoi…) ! du fromage de chèvre avec des herbes, du pain… et de l’hydromel ! Et comme dessert… de l’orge concassé, du pavot et des fruits. Tout cela était succulent !!! Sauf les champignons… mais ils se voyaient bien 😛 !
Et après avoir papoté jusqu’à tard, nous nous sommes retirés dans les tipis où l’on a fait du feu pour “bien” dormir (autant que l’on peu sur des copeaux de bois… et avec le prof qui ronfle :-D).

Lundi 13 juin
Réveil sous la pluie… C’est agréable de rester traîner dans le sac de couchage alors que l’orage bourrine le tipi ;-). Petit déjeuner au bistrot du coin et puis retour au village pour une nouvelle activité : la conception d’un couteau (destiné, à la base, à l’agriculture) !! Chacun se choisit, selon ce qui lui convient, un morceau d’écorce de peuplier qui a vaguement la forme d’un manche. Puis, sur du grais plus ou moins brut, on le rabote pour lui donner un aspect arrondi, lisse et pratique. Ensuite, on le frotte contre du bois (les poteaux porteurs de la maison par exemple) pour le polir. Cette manoeuvre n’est pas uniquement ethétique, mais sert également à rendre l’écorce plus solide et à ne pas se blesser avec le manche à l’utilisation (après ça, on croirait que l’on a passé au vernis 😛 !). Puis, on pratique, à l’aide d’un silex, une fente sur la partie plate. Lorsque la fente à la taille souhaitée, on y glisse la “colle” (résine, poix, cire… enfin, une mixture de tout ce qui colle) qui bouillonne sur le feu et on y fixe le silex. On laisse sécher, puis, finalement, on perce un petit trou avec un silex pointu et on y enfile une cordelette (comme a si bien appri à le faire la veille 😉 ). Et vooooiiiiilààààà !!! Un couteau plus tranchant qu’une opinel ! Si ! Si !
couteau en silex

Après ça, on a encore eu une petite démo des nombreuses façons d’allumer un feu “néol” dans nos régions. Explications qui furent très très instructives !!!

Et c’est avec ça que c’est terminé notre petit voyage dans le temps… A refaire absolument 😀 !!!

Flattr this!

7 Responses to “Petit voyage dans le temps…”

  1. Hé bé, y’en a qui ont de la chance… ^_^

  2. Ouais, je suis d’accord, là. Isis, ‘spèce de veinarde! 😛 T’as pu rapporter tes oeuvres avec toi au moins? Tu nous montreras? ^^

  3. Et pour les instructions pour allumer le feu “néol” dans nos régions, tu nous les donnes pas ? 😉
    Tu t’embêtes pas au moins avec tout ça ^^

  4. Hihi ^^ ! Vi ! Mais ce n’est pas de la chance… j’ai juste choisi la bonne branche à l’uni 😛 héhéhé ! J’ai d’ailleurs rendu furieuse ma petite soeur (celle qui suit plus ou moins mes traces) qui a l’impression d’être née trop tard…
    Oui, j’ai pu garder toutes mes oeuvres, sauf la grosse corde en liber de “je sais plus quoi”, c’est Ambre qui l’a prise. Mais y’avait pas besoin de me demander de vous montrer, je l’aurais fait de toute façon, je suis tellement toute fière de mes trucs ^^;;; !

    Pour le feu, je peux vous expliquer si vous voulez, c’est pas compliqué (enfin, ça avait vachement pas l’air compliqué quand l’animateur le montrait… hem…), il faut juste les bonnes pierres (pyrite, silex, etc…) ou les bons outlis (du bois adéquat, une planchette, un archet, …), les bonnes matières pour garder la braise (amadou, etc…) et les bons trucs pour allumer (foin, mousse, graines volantes, comme le pissenlit, etc…).

    Mais au fait, vous pouvez tous y aller, c’est touristique comme turc. Mais il vous faudra payer… A moins que vous vous intégriez au croupe d’archéo l’année prochaine ^^ !

  5. Humphfff… un pavé… désolé, mais comme je vais avoir le récit en long et en large ce weekend, je ne le lit pas 😀 mais le plus important, c’est que tu t’es bien amusée.

  6. Eh beh, c’est très intéressant tout ça. 😛
    Moi aussi je veu voir ce que tu as fait, nan mais!! ^^
    Ca me rend de plus en plus impatiente de commencer l’Uni sur Fribourg, moi,
    surtout avec mon appronfondissement en histoire. 😛

  7. Héhé ! Ca me fait plaisir !!!

Leave a Reply