Premier pas…

C’est toujours le premier pas le plus dur à faire…

… Mais le deuxième est tout aussi difficile, et les suivants vont sans doute l’être.

Et pourtant, j’ai déjà perdu trop de temps. Il ne me reste que trois mois pour que ce nom disparaisse de moi, entièrement, et que ma fille n’ait jamais jamais jamais le moindre contact avec ce nom.

C’est parti pour trouver le courage de faire le deuxième pas. Vite, il ne me reste que trois mois.

Leave a Reply