codes des couleurs et des numéros distinctifs des munitions armée suisse

codes des couleurs et des numéros distinctifs des munitions

Suisse –

document :
– règlement 63.103 I/f armée suisse (1973)
– règlement 53.143 d armée suisse (1992)
nombre de catégories/couleurs : 5 (1973) et 6 (+blanc 1992)


1973

nombre de catégories supplémentaires : 4 (1973, 1992)
application : uniquement sur la munition elle-même


jaune = explosif


rose = matière incendiaire


rouge = matière éclairante


blanc = matière fumigène/nébulogène

————————————————————————————————–
couleur : gris
numéro : 591
type : munition de combat
dangereux : oui


caissette munition GP 90
————————————————————————————————–
couleur : noir
numéro : 592
type : munition d’exercice
dangereux : oui


————————————————————————————————–
couleur : bleu clair
numéro : 593
type : munition auxiliaire
dangereux : oui


allumeur percussion 83


mèche lente 150 s/m
————————————————————————————————–
couleur : vert
numéro : 594
type : munition de marquage
dangereux : oui


————————————————————————————————–
couleur : brun clair
numéro : 595
type : munition de manipulation
dangereux : non


————————————————————————————————–
couleur : blanc
numéro : 599
type : accessoires pour la munition (inertes)
dangereux : non


coiffe protection cordeau detonant 74

Re 1145 p 4 DCR
Re 1371 p 10-11 DR
site association Pro-Forteresse
2017 Fort de Champex VS (CH)
site du musée forteresse du Simplon à Naters VS (CH)
2020 Musée forteresse du Simplon à Naters VS (CH)

This entry was posted in 24 techniques instructions, D) Pays, Mine, explosif, Munition, Suisse and tagged , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.