Police aérienne aviation suisse

Police aérienne

Suisse –

En 2018, la petite taille de notre aviation, 26 appareils n’est destiné qu’à effectuer des missions de police aérienne et de durée très limité.

Pour pouvoir assurer un minimum de 2 appareils près à intervenir à tout moment, il faut compter
– 3 équipes de pilotes et mécaniciens pour 24 heures (3×8)
– 6 appareils : 2 en alertes (1/3), 2 en maintenance (1/3) et 2 en révision (1/3)

Pour la protection aérienne de la suisse, avec 26 appareils, dans le meilleur des cas et durant une courte durée, nous pouvons compter au maximum sur 8 patrouilles de 2 appareils

2014
détournement d’un avion éthiopien se dirigeant vers la suisse, nos forces aériennes n’ont pas pu s’occuper de cette interception car elle se déroulait en dehors des heures de bureau, pour finir ce sont des chasseurs français qui ont escorté l’appareil jusqu’à l’aéroport de Genève.

2014
L’armée suisse décide de renforcer la capacité d’intervention de la police aérienne par la création de 100 postes supplémentaires ce qui coûtera 30 millions supplémentaires par année
objectif à atteindre :
avoir deux avions armés prêts à décoller en l’espace de 15 minutes au maximum, 365 jours par année, 24 heures sur 24

2016
intervention que les jours ouvrables de 8h00 à 18h00

2017
tous les jours de l’année sont couverts (365 jours), week-ends et jours fériés compris de 8h00 à 18h00

2019
augmentation de la couverture journalière de 6h00 à 22h00

fin 2020
intervention 24 heures sur 24 pour la police aérienne journalière

————————————————————————————————

McDonnell Douglas FA 18C


2009 escorte un Saab JAS 39 B Grippen suédois


2009 escorte un Eurofighter Typhoon biplace allemand


2009 escorte un Dassault Rafale B français

Re 919 p 289 C

This entry was posted in 15 Avion, aéronef, Avion à hélice, Avion à réaction, D) Pays, Suisse and tagged , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.