chiens-mines armée URSS

chiens-mines

URSS – 1942

équipement :
– combinaison avec sangles de fixation
– explosif avec une antenne-détonateur

technique
On entraînait le chien à plonger sous un char avec une cassette en bois/emballage chargé d’explosif fixé sur son dos à l’aide d’un harnais, une tige de bois/détecteur filaire sortait de la cassette verticalement, dès que celle-ci s’inclinait vers l’arrière au moment ou le chien passait sous le char, elle déclenchait la détonation de l’explosif pour le dommage du blindé et le malheur de l’infortuné animal.


entraînement


le chien passe sous le char


le chien est attiré par une écuelle avec de la viande

engagement

1942 a mis particulièrement les soviétiques à l’épreuve, cette idée simple de mise en oeuvre était la bienvenue, heureusement son utilisation ne dura pas longtemps pour deux raisons principales :

– on devait donner régulièrement de la nourriture au chien sous des chars pour les habituer à plonger dessous, mais pour la plupart des chiens les détails et les odeurs des chars russes différaient de ceux de l’ennemi et ceux-ci avaient tendance a se diriger vers des bruits et des odeurs familières propres aux engins soviétiques et non à ceux des allemands.

– les allemands découvrirent rapidement le danger de ces chiens-mines et répandirent, grâce à leur remarquable système de propagande militaire, l’information selon laquelle tout chien soviétique était enragé et devait être abattu. Cela suffit à provoquer en quelques jours la disparition quasi totale de tous les chiens sur le Front de l’Est.

On sait aujourd’hui que le chaos général et les bruits d’un champ de bataille dérèglent le comportement d’un chien normal, le faisant courir dans toutes les directions à l’exception de la bonne et devenir ainsi un danger pour ceux qui se trouvent dans son voisinage.

Malgré quelques succès et pour ces raisons citées, l’armée soviétique abandonna cette idée, à partir de 1942, mais il existe des renseignements selon lesquels le Viêt-minh a essayé d’utiliser des chiens-mines au cours du conflit indochinois, vers la fin des années quarante.

chiens mines URSS-01d

Arm 105 p 2083 DCR
CptE 147 C

This entry was posted in 01 Armement, D) Pays, Mine, explosif, URSS and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.