train blindé « la Rafale » de la Légion Etrangère

train blindé

France – 1948 – 1

le 13 février 1948 la bataille du rail commence, en effet, au Sud-Annam, les rebelles ont anéantis la route et seul le rail subsiste pour ravitailler les petites villes de la « Côte d’Azur » indochinoise, avec ses embranchements vers Ninh Hoa, Phan Thiet et Nha Trang. Suite au massacre des passagers de la navette qui rejoint Phan Thiet, le colonel commandant le secteur Sud-Annam décide de remettre en service un train blindé. On confie sa construction au capitaine Raphanaud du 2e REI, le 10 novembre 1948 sa fabrication est terminée.

sa composition est la suivante :
– 2 locomotives blindées
– 6 wagons blindés de transport
– 8 wagons de combat blindés
– 1 wagon-PC
– 1 wagon-infirmerie blindé
– 1 wagon cuisine-restaurant
– 2 wagons-pilotes chargés de rails et de traverses, destinés à sauter en premier si la voie est minée

son armement est composé :
– 8 jumelages de mitrailleuse Rebel
– 1 canon Beaufors de 40mm sur tourelle
– 1 canon de Flak de 20mm avec équipement infra-rouge
– 2 mortiers de 81mm
– 2 mortiers de 60mm
– des lances-grenades

Equipage : 100 officiers, sous-officiers, légionnaires et partisans
transmissions et téléphone entre les wagons


son mortier de 81mm placé sur un affût de canon japonais

Les rebelles l’immobilisères le 29 avril 1949 entre deux ponts détruits pour gagner du temps, mais le lendemain, une fois les ponts réparés, elle repartira. Elle subit une attaque au mortier le 26 juillet 1949, mais à part quelques pertes elle reste indestructible. Elle continuera à accomplir des missions de secours de garnisons implantés à courte distance de sa voie ferrée et d’interception des coolies Viets. La « Rafale » survivra à tous ses combats, mais finira garée sur une voie désaffectées, machines à bout de souffle, tôles rouillées et mourra avec la guerre.

CH 11 p 19 RPDC

This entry was posted in 12 Mat ferroviaire, B) Documentation, canon sur rails, France, Train blindé, Train wagon, Wagon DCA. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.