train et train blindé nordiste USA (1861, Hermann Haupt)

12/05/09 1055 hours

train blindé

Etats-Unis – 1861?

Les historiens attribuent la création du premier train blindé de l’histoire aux nordistes lors de la guerre de sécession (1861-1865)

A cause de l’énormité des distances et grâce l’existence d’un réseau ferré en plein développement, le chemin de fer fût le principal moyen de transport utilisé par les deux camps durant la guerre de sécession. Il modifie radicalement les conditions de la stratégie, en facilitant le transport d’armées importantes vers les points névralgiques et assure le ravitaillement des troupes.

Assez rapidement, les nordistes se rendirent compte que ces convois étaient très vulnérables à des actions commandos des Confédérés. Le directeur de l’infrastructure et des transports, le colonel Hermann Haupt décida de protéger ces trains; pour cela il fit construire des wagons et des fourgons blindés pour protéger les soldats de l’escorte et les plaça devant la locomotive. Il posa également un blindage léger autour du poste du mécanicien.
Haupt notera dans ses mémoires que ces mesures furent très efficaces et jugées indispensables.
Par contre, il se montre moins convaincu par cette autre invention de la guerre de sécession que sera l’artillerie sur rail. Il écrira « P.H. Waston m’envoya un wagon blindé à l’épreuve des balles sur lequel était monté un canon. J’appréciai l’intention, mais pas le produit. Inutilisable et même embarrassant, je le fis mettre sur une vieille voie de garage à Alexandria »

Malgré cet avis officiel défavorable, plusieurs trains blindés équipés de plateformes surmontés de canons furent mis en service dans les deux camps. Leur principal défaut fût de ne pas utiliser la pièce d’artillerie montée sur pivot, technique innovatrice mise au point par les anglais mais dont les difficultés de fabrication en ont certainement empêché l’adoption.

Les pièces d’artillerie consistaient le plus souvent en mortiers ou en canons de campagne, simplement fixés sur une plateforme et qui ne pouvaient tirer ainsi que dans l’axe du wagon et ceci sans le moindre système d’absorption du recul. On les protégeait derrière un blindage massif en bois dur ou en métal. Comme elles ne pouvaient être utilisées en tout azimut (TAZ) et faute de disposer de voies de chemin de fer en épi, leur mise en oeuvre était longue et fastidieuse. Il fallait construire une voie ferrée orientée exactement dans la direction voulue avant de pouvoir tirer les premiers obus.


1862, convoi passant sur le pont construit par les sapeur nordistes au-dessus du Potomac


1863 Virginie, le W.H. Whiton, locomotive de l’Union


1864 siège de Petersburg, mortier de 330mm Dictator sur voie ferrée


gare d’Atlanta en Géorgie


1864, mortier de 32 livres sur rail au siège de Petersburg en Virginie

CH 42 p 52 R
Re 699 p 6 RP
Re 855 p 95-96, 165 RP

maquette : Bachmann

train militaire nordiste United States Military Rail Roads


locomotive Jupiter 4-4-0, utilisé en plaine à cause de la forme de sa cheminée en entonnoir surmontée d’une grille qui évite ainsi que les braises s’échappent et mettent le feu à la prairie


wagon trsp de personnel


wagon fermé pour le trsp de marchandises (numéroté 1751)


wagon transport d’eau (numéroté 1087)


wagon plat sans ridelles trasp d’artillerie (numéroté 1123)


wagon plat à ridelles (numéroté 1213)

Leave a Reply

:mrgreen: :neutral: :twisted: :arrow: :shock: :smile: :???: :cool: :evil: :grin: :idea: :oops: :razz: :roll: :wink: :cry: :eek: :lol: :mad: :sad: :!: :?:

TrackBack To This Entry (Right-Click and Copy Shortcut)