Terminator Renaissance

4.04.2009 @ 14:34:36 | Isis

Current Mood:Perplexe emoticon Perplexe

Réalisation : McG
Genre : Science fiction, Action
Durée : 1h 48min
Année de production : 2009
Bande-annonce : http://www.youtube.com/watch?v=ElgOn6DogaA
Site officiel : http://terminatorsalvation.warnerbros.com

Synopsis :
En 2018, John Connor assure la résistance face à l’armée de robots créé par le redoutable consortium Skynet. Mais sa mission salvatrice va être remise en cause par l’apparition de Marcus Wright, un inconnu qui se souvient seulement avoir été condamné à mort. Connor doit découvrir qui il est.

Mon avis :
Je ne suis de base pas très bon public pour ce genre de film, mais là je crois que j’ai atteint mon extrême limite dans l’abrutissement.
Le scénario est tellement vide de sens qu’il me paraît impossible de faire plus linéaire.
Au niveau des dialogues c’est le néant absolu : on sent bien, entre deux explosions, qu’ils essayent de communiquer quelque chose d’intense, mais c’est difficile à réaliser, tant c’est affligeant. Toute la philosophie du film repose d’ailleurs sur des phrase aussi bien pensées que « tu es un mec bien mais tu le sais pas encore », ou « on a tous droit à une deuxième chance », ou bien encore « l’important c’est de rester vivant là (le cœur) et là (la tête) ». De là découlent forcément des personnages doués d’une profondeur et d’une psychologie de chou-fleur. Presque autant expressifs que les robots qu’ils affrontent !
Les effets spéciaux sont peut-être la seule chose qu’il y ait de bon dans le film. Mais ils sont au service d’une action qui se veut tellement bluffante qu’elle en devient plus que pas crédible.
La bande-son est composées presque exclusivement de mitrailleuses, fusils à pompes et autres pétarades.
Bref, un film bruyant, invraisemblable, dénué de toute émotion, bourré d’incohérences. Le seul point positif qu’il peut procurer ce sont les éclats de rire… de consternation. Donc le seul vrai bon moment, c’est quand on se retrouve autour d’une bonne bière à la fin de la séance à faire la liste des absurdités du film. Vous en voulez quelqu’unes ?

– Des méga-robots ninja : 25 tonnes de machinerie peinte en noir, assemblée pour atteindre la hauteur d’un bon building, qui se déplace en plein désert, de jour… et personne ne le voit arriver.
– Une greffe de cœur parfaitement réussie, pratiquée en plein milieu du désert, dans un campement de fortune (en fait un espace à ciel ouvert, délimité par trois tentures pleines de trous)… par une vétérinaire…! Et personne pour se demander si l’organe est compatible ou non !
– Des robots soucieux que des humains puissent utiliser leurs propres aménagements : robots-motos avec interface parfaitement compatibles pour les humains, écrans et tabourets dans les bâtiments de Skynet, …

Ça fera vraiment un bon nanar…

Ma Note :
1 étoile (pour les effets spéciaux)

Flattr this!

One Response to “Terminator Renaissance”

  1. Je résume mon avis : Science-fiction, ca se veut tape à l’œil sans souhaiter faire des cours d’anatomie humaine (cf à la greffe, j’ai eu la même remarque que toi mais voila quoi… A chaque fois que je regarde un SF, ils s’en foutent sinon c’est du SF j’ai l’impression XD).

    Le fait des robots m’a bien fait rire durant le film en tout cas, un peu abusé très clairement.
    Je n’ai pas compris le film pour une raison évidente : j’ai pas regardé Terminator 3, normalement je ne pensais pas aller voir ce film, hors un ami m’a invité donc je n’allais pas cracher dessus une invitation à un film à l’œil.

    Ha aussi… La version Schwarzy (regarder le film et vous comprendrez, je ne spoilerais pas dessus)… Bravo !

Leave a Reply