Monsieur Chatastrophe

7.07.2008 @ 15:11:23 | Isis

Certaines personnes sont nées avec des chats, d’autres aspirent à en posséder, et d’autres se retrouvent avec Brum sur les bras.

Petite fiche :
Titre : Monsieur Chatastrophe, une biographie de neuf vies (A cat called Birmingham, a biography of nine lives)
Auteur : Chris Pascoe
Genre : littérature anglaise, roman biographique, animaux, humour
Parution : juin 2007 aux édition Balland (Paris)

L’histoire :
Dans ce livre, Chris Pascoe dépeint sa désastreuse relation, donnée comme vraie, avec Birmingham, un chat très attachant mais à qui manquent singulièrement toutes les qualités habituellement attribuées à la race féline : grâce, habileté et intelligence. “Brum” est capable de tout ! Atterrir d’une hauteur de sept mètres sur le toit d’une voiture en mouvement, mettre le feu à sa tête, subir toutes sortes de vexations d’un bébé armé d’un maillet, perdre une guerre territoriale contre un moineau, provoquer un court-circuit, se mettre K.-O. en utilisant la chatière,…
Bref, Brum n’a pas trop de ses neuf vies pour exister !

Mon avis :
Je remercie mille fois Maciste et Hoth pour m’avoir prêté ce livre hilarant !

Chaque chapitre du livre est consacré à une catastrophe spectaculaire occasionnée par Brum (ou du moins une étape cocasse de sa vie), entrecoupés par des réflexions ou des divagations sur les chats en général (ou parfois encore des anecdotes sur des chats qui ont marqué la vie de l’auteur). Le roman se termine par un dialogue émouvant entre Brum et son maître.
L’écriture simple et agréable permet au livre d’être lu en très peu de temps et de passer de très bons moments !

Même si j’ai par moments trouvé l’écriture un peu maladroite, l’auteur a su suggérer des images tellement comiques qu’on pardonne tout (même le procédé littéraire un peu étrange auquel il recourt trop fréquemment qui consiste à dévoiler l’anecdote en une ou deux phrases et à la détailler ensuite et cassant du coup le suspens de la chute). Surtout que, malgré ces quelques inélégances, l’auteur tombe souvent juste.
C’est un livre vraiment très très drôle (il m’arrive vraiment rarement d’éclater de rire devant un texte), et très touchant… à condition d’aimer les chats bien entendu ! D’ailleurs, si vous avez un chat, vous retrouverez certainement un peu de lui dans ce livre.

Monsieur Chatastrophe va me laisser un bon souvenir !

Flattr this!

Leave a Reply