Interstellaire

11.11.2005 @ 00:26:40 | ChibiLeen

Je suis pas fan de Daft Punk. J’ai jamais vraiment été fan de Matsumoto non plus. Mais là, pour pas aimer, faut être difficile!

Des amis à moi m’ont fait découvrir “Interstella 5555” hier soir. Vous savez, cet anime sans paroles mis en musique par Daft Punk et mis en dessin par Leiji Matsumoto, le célèbre papa d’Albator. ^^ Je n’avais vu que le premier “épisode”, à l’époque de sa sortie (j’avais bien aimé d’ailleurs… sauf qu’après, j’avais “One More Time” dans la tête des jours durant ^^;;), mais la version intégrale existe maintenant en DVD.

Il faut voir cet anime comme une sorte d’expérience musicale. Un peu à la Fantasia peut-être? Le dessin illustre la musique, et la musique illustre le dessin. Il faut bien d’ailleurs, car il n’y a pas de paroles (comprenez pas de dialogues, doublages). Chacun des thèmes, sortis comme clips séparés à l’époque, raconte un bout de l’histoire. Ce qui m’a frappé surtout, c’est le fait qu’aucune des “chansons” ne m’a lassée. C’est VRAIMENT répétitif, mais en même temps progressif, évolutif, et tout colle très bien à l’animation.

En parlant d’animation, celle d’Interstella est superbe, c’est le moins qu’on puisse dire. Ce n’est même pas tant l’animation elle-même que le chara-design, le trait fin et subtil de Matsumoto qui est ici glorifié. Les personnages sont fluides, il n’y a pas d’autres mots. Vous avez aimé Albator? Vous avez adoré Queen Emeraldas? (moi oui :P) Alors vous trouverez votre bonheur dans Interstella, c’est vraiment superbe. ^^
Côté histoire, c’est un petit délire interstellaire: sans rentrer dans les détails (y’a quand même des spoilers à faire, mine de rien ^^;;), un groupe très populaire d’une planète peuplée d’êtres bleus (tendrement, et surtout immédiatement surnommés les “Shtroumpfs” par mes amis et moi-même) est soudain kidnappé en plein concert. On les voit alors transportés sur Terre, “humanisés” et brainwashés par un étrange monsieur à l’air un peu dingue, pour des raisons connues de lui seul… (sans rire, l’absence de paroles, c’est bien, mais du coup, j’ai pas vraiment compris les “explications” à la fin ^^;;)

Bref, si vous avez l’occasion de le voir, ne la manquez pas. ^^ Le film ne dure qu’une petite heure, mais c’est une heure de régal pour les mirettes. ^^

Flattr this!

3 Responses to “Interstellaire”

  1. “The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem”… Show ▼

  2. Hooooooo, c’est CA que ça veut dire? On n’avait pas saisi, ça, merci beaucoup 🙂

  3. Notons tout de même que le DVD est sorti depuis plus d’un an déjà (même si je crois qu’il y a eu une réédition à petit prix – bien que pas sûr).
    Personnellement, je ne suis pas fan de Daft Punk, mais fan devant l’éternel de Matsumoto, et j’ai nécessairement adoré. L’histoire est pas paaaarticulièrement innovante, mais l’animation et le design sans faille. Soulignés par la musique, on est véritablement dans l’action du début à la fin.

Leave a Reply