Des trésors sortis de l’ombre

26.26.2005 @ 12:07:50 | Isis

La liberté nous fait savoir que le musée de Morat vient de « découvrir » environs 200 objets ethnographiques dans l’un de leurs dépôts lors des travaux d’inventaire O_o !

C’est assez farfelu comme situation je trouve, mais apparemment, ces objets (ils l’ont compris grâces aux étiquettes sur les boîtes…) appartenaient à des privés de Morat et de Bienne qui en auraient fait don au musée dans les années 1920-30… Comme quoi, on est pas si éloignés de l’arche de l’alliance complètement paumée dans les masses de caisses entreposées dans des hangars tout aussi perdus à la fin des Aventuriers de l’arche perdue o_O !!!

Bon, la bonne nouvelle, c’est que le musée à décidé d’en faire une exposition intitulée à juste titre Des trésors sortis de l’ombre, visitable jusqu’au 30 octobre (infos au 026 670 31 00).
Ce qu’il y a de croustillant, c’est que c’est fameux objets « retrouvés » comprennent des flèches et javelots de Panama et du Costa Rica, des instruments d’Afrique, des armes d’Orient et… et… et… des bijoux et amulettes d’Egypte antique 😀 !!! Dans le tas, il y a également des momies animales, dont des bébés crocodiles et des faucons *____*.

On se fait une petite virée ou bien on attend la nouvelle exposition spéciale objets perdus (qui n’aura malheureusement pas lieu l’année prochaine) avec TOUS les objets intégrés 😀 ?

Flattr this!

6 Responses to “Des trésors sortis de l’ombre”

  1. Depuis les années 30 ils stockent des objets sans jamais avoir réalisé qu’ils les avaient ? O.o
    C’est balèze!

  2. On peut se faire une petite virée, non? 😉

    C’est quand même vraiment nul de ne se rendre compte que maintenant qu’ils avaient ces objets… ^^;

  3. Je pense pas qu’ils stoquent comme ça depuis les années 30… Ils ont plutôt dû les stoquer pour une raison quelconque dans les années 30 et les oublier ensuite… je sais pas comment… peut-être parce que d’autres objets sont arrivés… parce qu’ils étaient mal classée… à cause de la guerre… j’en sais rien… Paraît qu’il y a une enquête là-dessus.

  4. (c’est Sabin, mais Pauline me dicte ^^)
    Moi ça ne m’étonne pas, au contraire. Les réserves des musées regorgent de trésors insoupçonnés que les gens et même les conservateurs ignorent.
    Ils les soupçonnent la plupart du temps mais, comme ils ne sont pas inventoriés, ils n’existent pas.

    Quand on sait qu’au musée du Louvre (d’avis de conservateur) il y a plus d’objets non-inventoriés dans les réserves que d’oeuvres présentées dans le musée, ça laisse rêveur… Et comme ils ne sont pas inventoriés et qu’ils n’existent pas, on peut les voler facilement et se faire une jolie petite collection ! *_*
    Mais il faut arriver à déjouer les systèmes d’alarme, et ça c’est déjà autre-chose.

    Heureusement que de temps en temps il y a un petit étudiant en stage ou en thèse qui passe par là et s’interroge, parce qu’en général les conservateurs n’y mettent pas les pieds, ils n’ont pas le temps.

    Un exemple, au musée du Louvre, la Dame d’Auxerre, une statue grecque en pierre super-rare pour son époque… elle a été retrouvée dans les réserves du musée d’Auxerre.

    (note de Sabin : dans le Science et Vie paru en France en septembre 2005, il y avait une interview justement sur ce thème, d’un conservateur italien qui estimait la même chose, preuves à l’appui)

  5. (un ajout tardif)

    C’était une époque où l’on entassait avant d’inventorier, alors que maintenant c’est l’inverse. Du coup, on en oubliait plein, quoi. Parce que pour un peu qu’on n’ait pas les moyens, les finances, le temps, on ne faisait que la moitié.

  6. Huuuu !!! Comme quoi il y a peut-être du travail dans les souterrains froids et sombres des musées *_* ! Tout espoir de me trouver un “métier” n’est point perdu 😛 !!!

Leave a Reply