Tales of Symphonia [NGC / US]

2.02.2004 @ 19:04:16 | Midori

[Version éditée] Jeu US, donc à utiliser avec le Freeloader. C’est un A-RPG, qui ressemble pas mal à StarOcean2 pour ce qui est du systéme de combat. Le gros avantage ici est que l’on peut confier le second personnage à un second joueur, etc… Les graphismes sont chou, c’est du cell shading pour les personnages. Il y a des dialogues hilarants, et on peut cuisiner pour reprendre des points de vie. Pour ce qu’Eagle et moi avont joué hier, franchement, je trouve que le jeu est a recommander, même pour les ambisenestres, car on peut faire pas mal de level up avant d’essayer les gros monstres, et les autres personnages non joués sont assez bien gérés par la console.

Graphisme
Comme je l’ai dit, si on aime le cell-shading ou qu’il ne dérange pas, il n’y a pas de problèmes. Il y a deux (trois) types de graphisme: carte du monde (assez standard) et donjons / cut scenes (ainsi qu’un système de discussions donnant des infos où les personnages apparaisent en style “portrait pour carte d’identité” avec les mouvements du visage pour indiquer l’humeur / les sentiments). J’aime beaucoup, mais c’est plus du goût perso qu’autre chose 🙂 9/10

Musique
Très sympa, colle bien à l’ambiance. La bande son n’a rien d’extraordinaire, mais elle fait partie des BO que j’écouterai même en dehors du jeu. 8/10

Jouabilité / combats
Franchement, si vous avez joué à StarOcean2, c’est exactement le même systéme en plus complet. Pour chaque personnage, on peut choisir automatique, semi-automatique ou auto. Quand ils sont en automatique, il y a le choix pour chaque perso du déplacement, de l’utilisation des skills ou magie (qui utilisent les pts de magie) et le choix des attaques (ennemi le plus fort / le plus faible / le plus loin / le moins touché / ….). On peut également désactiver certaines skills / magies, mais cepentdant les utiliser durant le combat (en donnant l’ordre approprié). L’IA est étonnament au point. Il y a un combat où je ne m’en sortais pas, j’ai mis tous les perso en auto, et j’intervenais juste pour quelqeus objets / potions. Ben c’est passé sans problème. 10/10

Quêtes annexes / longueur
C’est impresionnant. J’ai l’impression d’avoir sacrément avancé dans le jeu, et j’en suis TOUJOURS au premier des deux CD-roms. On est beaucoup plus libre que dans d’autres jeu, on peut un peu aller dans le désordre, faire ou non certaines quêtes, explorer ou non, …
Les quêtes annexes sont la cuisine (si si 😉 ), le *collectionneur fou* (avoir eu une fois chaque objet…), les status spéciaux (bonus de passages de niveaux) et je pense aussi le grade mais j’en suis pas certaine. Y’a de quoi faire. 9/10

Histoire / persos
Les persos sont bien faits, on s’attache vite (ou alors on les déteste, certains), l’histoire sans être extrémement nouvelle (sauver le monde) en propose une vision et un background original et intéressant. 9/10

Au final…
Ben je recommande le jeu à tous les gens qui aiment le rpg, et aux autres pour découvrir, c’est bien aussi. Et c’est sur Gamecube, ça change un peu 😉 Moyenne des notes: 9/10

Flattr this!

5 Responses to “Tales of Symphonia [NGC / US]”

  1. Ouais! Super! Moi aussi je l’attendais! Donc, l’est vraiment bien…
    peut-être que lorsqu’il sortira en PAL (allez.. misons pour 2006), je l’achéterai.

  2. Bah avec le freeloader, tu le passe sur toute NGC, donc même pas besoin d’attendre 😉

  3. Oui, mais c’est pour l’avoir sur GC. Et puis surtout, j’aurai l’argent, quand il sortira en PAL.

  4. heu… Si tu mets 10/10 pour la jouabilité c’est qu’il doit être vraiment jouable facilement hein ^^

    Eagle, patapay ^^;

  5. Toi là… fait gaffe 😈 je sais que je suis pas douée, mais enfin quand même… ^^;

Leave a Reply