Tag Archives: Valais

Là-haut sur la montagne l’était un métayage

Le métayage est un type de bail rural dans lequel un propriétaire, le bailleur, confie à un métayer le soin de cultiver une terre en échange d’une partie de la récolte.
(Définition de l’ami Wikipédia)

Pourquoi je vous chante cette chanson débile et vous sort ce mot barbare ? parce que c’est dans un ancien refuge de métayer que le Piou et moi avons passé le weekend précédent, chez mon beau-papa et ma maman. Mon beau-père possède un petit chalet perdu au milieu de nulle part, à Branche d’en Bas, au-dessus d’Orsières, en Valais.
Et quand je dis au milieu de NULLE PART, ce n’est pas une figure de style :

Cherchez le chalet devant lequel il y a deux voitures. Là, vous y êtes.

ALO UI CER COIN PERDU (désolée, fallait que je la fasse). En somme, c’était parti pour un weekend façon l’Amour est dans le pré version IRL, comme je l’ai dit en plaisantant sur Twitter. Et j’était de mauvaise foi car, à part les premières heures du samedi qui ont été pénibles à cause du mauvais temps, le reste du weekend était très sympa.
Même si, je ne le vous cache pas, c’est pas évident de vivre à trois dans une maison aussi petite. La pièce principale fait la taille de mon séjour, chacune des deux chambre fait la superficie d’une de mes salles de bains et les toilettes ainsi que la douche étant au sous-sol, il y fait donc bien froid ! (roh l’autre, mais comme elle râle)
Par contre, la vue est sublime et rien que pour ça, le jeu en vaut la chandelle :

La vue depuis la terrasse ; l’impression d’être seuls au monde.


La formule 1 du voisin. 😉 toutes les fermes alentours sont des métayages et servaient il y a encore quelques années de point de relais lorsque l’on descendait les vaches de l’alpage.


Une des chambres. Ma mère et mon beau-père occupaient quasiment la même de l’autre côté de la pièce principale.


La pièce principale, avec ma mère d’un côté àu coin cuisine, mon beau-père de l’autre près de la table à manger. Le canapé et le poêle sont au milieu. Voilà, c’est tout.

Heureusement, comme le temps s’est calmé dans l’après-midi, nous avons fait un petit arrêt à Issert puis à la Fouly, lieu que je connais bien pour y avoir été monitrice de colonie durant un certain temps. C’est un endroit qui a une grande valeur affective, donc :

Jeux de lumière dans les montagnes.


Le village de la Fouly.


Le rocher dit « rocher du chien » par tous les enfants de la colonie. Vous la voyez aussi, sa bonne grosse tête de Saint-Bernard ? 🙂


Les montagnes entourant la Fouly surmontées de brume.


Un de mes premiers essais de macro dans un jardin du village d’Issert.

Le samedi soir a été placé sous le signe du Chibre (ou du Jass – prononcez yass, donc non, on ne parle pas d’une version sexuelle d’un quelconque gros calibre) pour ceux qui préfèrent, ce jeu de carte pratiqué en Suisse, au Liechtenstein et dans certaines régions de l’Alsace, de l’Autriche ou d’Allemagne. Je me rappelle des longues soirées passées à y jouer lors de mes séjours chez ma grand-mère à Château-d’Oex.

Quant au dimanche, vu qu’il faisait enfin beau, c’était grillades sur la terrasse après une petite marche pour le Piou et moi, tandis que mon beau-père allait chercher sa maman au village. La fatigue commençant gentiment à se faire sentir (l’air du Valais me file toujours la cosse, sans parler du changement de temps et d’altitude), nous avons repris la route pour Fribourg vers 16h00, après s’être arrêtés en chemin pour acheter 5kg d’abricots du Valais, vu que ceux vendus à Fribourg sont totalement insipides en comparaison.
Ma mère nous a également gâtés avec de la confiture à la rhubarbe et du miel maison (mon beau-père a des ruches), ainsi que des oignons, courgettes, radis et salade du jardin. 🙂

En somme, c’était un chouette weekend de repos qui nous a permis de bien déconnecter avec les soucis du quotidien !

Et si vous êtes intéressés à en voir plus, toutes les photos sont comme d’habitude sur mon Flickr (lien en onglet en haut de la page du blog).

Rendez-vous sur Hellocoton !

snow ou pas.

2011 s’achève aujourd’hui. Je ne vais pas faire un résumé de l’actualité, vous la connaissez sans doute aussi bien que moi, ainsi que les événements qui ont publiquement marqué l’année. Je vais donc juste souligner certaines choses afin de préparer une page pour 2012.

Alors, dans le désordre le plus total :

* Je continue à fréquenter le fitness, au moins une fois par semaine. Je commence à avoir une bonne condition physique, de celle qui me permet de courir dehors (avant, c’était proprement impossible).

* Après bien des luttes, j’ai obtenu mon Bachelor of Lettres en Histoire et Archéologie classique. J’enchaîne maintenant avec un Master en histoire ancienne et archéologie classique, toujours. Comme quoi, mon cas n’était pas si désespéré que ça.

* En parlant de cas désespéré, je suis en train de comprendre certaines choses sur moi. Je n’en parlerai pas plus ici, mais je suis sur le point peut-être de mettre le doigt sur quelque chose d’important, qui expliquerait mon parcours scolaire en dents de scie, mes difficultés à m’intégrer dans cette fichue société, mon manque pathologique de confiance en moi. Réponses en février.

* J’ai rencontré deux suissesses très sympathiques via le net. Je ne les ai pas encore vues irl, mais il faudra que cela se fasse. 😉 bien contente de voir d’autres Suisses dans la blogosphère !J’ai également hébergé une amie du net venue d’Allemagne durant une nuit. 😉

* J’ai fait mes premiers pas en tant que MJ pour le JDR L5A (si vous avez décroché, c’est normal). J’étais morte de trouille à l’idée de passer derrière l’écran du maître, mais c’est une chouette expérience de jeu, en fait.

* L’opportunité s’est offerte à moi de donner quelques cours de flûte traversière et de flûte à bec par-ci par-là et j’ai beaucoup aimé l’expérience ! qui sait, l’an prochain, j’aurai peut-être quelques élèves de façon moins sporadique. 🙂

* Le Piou a été promu à son travail, il est devenu : TADAAAAAH ! oui son gag est moisi, il est en fait TDA, soit Technical Design Authority.

* J’me suis mise à la photo, car nous avons fait l’acquisition d’un Nikon D90 et de deux objectifs. Il y a encore du chemin à faire, mais j’aime travailler en manuel !

* Le 20 juin, j’ai passé 4h30 sous les aiguilles du tatoueur. J’en ai littéralement chié la dernière demi-heure, mais ça le valait bien ! surtout pour un projet auquel je pensais depuis longtemps…

* Abandon de 30 centimètres de cheveux.

* Voyage à Rome avec la JGL, divers petits séjours en Valais chez ma mère. 2011 était calme côté voyages (on se réserve pour un retour au Japon).

* Dépannage d’un ami en m’occupant de temps à autres de la succursale de Tanigami à Fribourg, pendant que lui gérait les magasins de Genève et Lausanne. Autant faire de la vente de mangas / animés ne me pose pas de soucis, autant louer des films…. je remarque que ma culture cinématographique pêche un peu.

* Nous avons passé beaucoup plus de temps que de raison au Guang Dong, notre restaurant japonais préféré, et on y retourne ce soir entre amis pour le Nouvel-An !

* La saga de Harry Potter a bel et bien pris fin au cinéma. Du coup, on se refait l’intégrale à la maison (on en est au second visionnage) !

* J’ai découvert plus en profondeur la série Dr Who, c’est de la balle. J’veux un tardis.

* Le Kindle d’Amazon, c’est un peu le livre numérique ultime. Surtout que beaucoup de classiques sont disponibles gratuitement, ou pour une bouchée de pain !

Bref, il ne reste qu’à espérer que 2012 amène aussi son lot de surprises, de découvertes et de petits bonheurs concons. 😀
Alors : BONNE ANNEE 2012 A TOUS !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petit tour en Valais

Current Mood:Umbrella Hello Kitty emoticon Umbrella Hello Kitty

J’ai laissé mon travail de Bachelor de côté pour ce weekend afin d’aller faire un petit tour en Valais, pour aller voir ma maman qui vit à Orsières depuis quelques années et assister à la désalpe (comme son nom l’indique, période de l’année où les vaches quittent les alpages et reviennent « à la ferme ») à La Fouly, lieu que je connais bien pour y avoir été durant plusieurs années monitrice de colonie de vacances organisées par une paroisse genevoise. 🙂

Nous nous sommes levés tôt samedi matin (6h00) afin de pouvoir arriver chez ma mère vers 8h30, pour pouvoir déjeuner avec elle et ensuite l’emmener avec nous à La Fouly en voiture, mon beau-père devant s’y rendre plus tôt (il y joue du cor des alpes chaque année avec son groupe).
Malheureusement, nous n’avons guère eu de chance avec le temps, pour la seconde année consécutive ; nous avons donc boudé les cantines sous tente à midi pour manger au restaurant, comme l’année dernière. Toutefois, c’était une journée bien sympathique. Même si les vaches sont moins décorées qu’à d’autres endroits de Suisse. 😉
Le soir, c’était fondue au Catogne, à la Douay, avant de s’écrouler de sommeil vers 22h00… nous étions vraiment fatigués je crois.
Nous sommes repartis d’Orsières vers 13h30, après un délicieux gratin de courge made in maman, chargés de confiture d’abricots maison, de raisin de la vigne, de pommes du verger et de courgettes marinées home made.
Je vous laisse avec quelques photos (bien évidemment !) :

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails