Tag Archives: RPG

Fire Emblem Awakening – Nintendo 3DS

Current Mood:Link emoticon Link

C’est à ma grande surprise que je me retrouve à vous parler de Fire Emblem, car jusqu’à présent, ce n’était pas spécialement une série de RPG qui m’avait accrochée. Mais force est de reconnaître qu’au final, de mon point de vue du moins, ce jeu se classe parmi les meilleurs titres sortis jusqu’à présent sur la 3DS, toutes catégories confondues.

Capture d’écran 2013-06-09 à 21.42.40

Ma réticence première vient du fait qu’en règle générale, les tactical-RPG ne m’attirent pas plus que ça. Mais Fire Emblem m’a donné envie de jouer stratégique plutôt que de bourriner dans le tas, pour une fois. :p (oui, je suis plutôt du genre à taper sans trop réfléchir, en temps normal)
Et le choix de classes, ainsi que leur évolution, est intéressant.

Par ailleurs, LA chose qui m’a attirée, c’est le fait de pouvoir créer son avatar assez personnalisé. Vous avez le choix :
– du sexe (besoin d’un dessin ?)
– de la taille (grand, moyen, petit)
– du visage (le choix de visages change selon la taille choisie pour votre personnage)
– de la couleur de cheveux
– de la voix (3 au total : jeune écervelé, personne « normale » ou voix canonique du gros bourrin / de la grosse bourrine de jeu vidéo)

fire_emblem_thumb

Par contre, votre classe par défaut est tacticien. Vous pouvez juste choisir, entre les différentes carac., votre force et votre faiblesse (tout le monde conseille de mettre la vitesse en point faible car elle est au final peu importante).

Jouabilité et difficulté: 4/5
Comme je l’ai dit, c’est un tactical. Il faut donc prendre un peu de temps pour apprivoiser le système de combat et surtout, pour connaître les forces et les faiblesses des différentes classes du jeu. Les classes vont du mage au guerrier, en passant par l’archer, la danseuse, le lord, le tacticien ou encore le voleur ; toutes ces classes de niveau 1 ont un équivalent niveau 2 (que vous pouvez atteindre dès que le personnage passe au niveau 10, sachant que le niveau maximum de chaque classe standard est de 20 et de 30 pour les classes spéciales).
Chaque classe peut équiper un certain type d’arme (ou plusieurs types pour les classes avancées). Les armes, sorts et objets s’achètent en magasin ou s’obtiennent en combat. J’ai mis un petit moment à piger les ficelles de la gestion d’équipement, surtout que celui-ci se brise au bout d’un certain nombre d’utilisation.
En ce qui concerne la difficulté, tout dépend du mode choisi. Les modes sont :
– normal
– difficile
– expérimenté
Et sur ces modes se greffe le choix suivant :
– faire revenir les unités perdues au combat
– les unités perdues au combat sont mortes définitivement
Pour ma part, je joue en mode normal + unité perdues définitivement. Comme les interactions n’ont lieu qu’entre les membres de votre équipe prenant part au scénario principal, j’ai souvent redémarré ma partie afin de ne laisser mourir personne.
Mais globalement, chacun peut trouver la difficulté convenant parfaitement à son niveau de jeu / son expérience / sa façon de jouer.
Quoiqu’il en soit, FEA reste un tactical et il faut un minimum de réflexion pour sortir victorieux des affrontements.

fire_3

Combats et interactions : 4/5
Les combats se font au tour à tour (d’abord votre équipe, puis vos adversaires), un peu comme sur un échiquier. Il vous faut prévoir chaque coup d’avance, car dans Fire Emblem, une seule et unique erreur tactique sur tout un combat peut vous être fatale !
Il y a quatre types de combats :
– les combats de scénario : ceux qu’il faut faire pour avancer dans l’histoire
– les « ombres » : des monstres apparaissant aléatoirement sur la carte, permettant de faire un peu de level-up (aussi invoquables grâce aux « boîtes infâmes »)
– les combats SpotPass : ennemis reçus d’anciennes versions du jeu ou personne rencontrée dans la rue. Vous pouvez recruter ces unités moyennant quelques sous ou en leur tapant dessus ; vous pouvez également faire du commerce avec ou les renvoyer de la carte si elles sont trop fortes pour vous. Attention : les unités recrutées ainsi ne peuvent pas interragir hors-combat avec les personnages du scénario ! impossible de leur parler ou encore de les marier. Les unités peuvent combattre côte à côte, en mode « duo », ce qui renforce leurs liens d’amitié et génère des scènes parfois très drôles hors combat, dans la caserne. 😀
– les combats annexes : ils dépendent du degré d’intimité de vos personnages. Si vous mariez deux de vos personnages, ils auront le plus souvent un enfant, recrutable par une quête annexe plus ou moins difficile. De plus, quand deux personnages ont acquis un bon niveau de soutien, ils se boostent puissamment mutuellement en combat !
Là où c’est parfois la galère, c’est que certains ennemis peuvent VRAIMENT s’acharner sur un seul personnage et finir par vous le tuer. Le problème, c’est que quand vous ripostez fort et tuez votre opposant, la place se libère devant vous pour un autre ennemi…

gaming-fire-emblem-awakening-6

Scénario : 4/5
C’est un RPG, donc les ficelles classiques du jeu de rôle nippon sont bien présentes. Toutefois, le script réserve quelques révélations intéressantes et parfois surprenantes ! un voile de mystère entoure votre personnage dès le début et vous donnera envie d’aller jusqu’au bout de l’intrigue.

Ambiance : 5/5
Les musiques sont vraiment sympa pour de la console portable et passent sans problème le test du jeu au casque.
Certains sons d’ambiance rendent le tout un peu plus vivant lors de certaines cut-scenes, comme le chant des grillons lors des campements de nuit.
Les personnages sont également dotés de voix, même si le plus souvent, ils ne prononcent que le début des phrases, ou certaines exclamations. Les voix des dialogues peuvent être choisies en anglais ou en japonais. Quant au texte, il sera dans la langue de votre console.

FireEmblemAwakening1

Graphismes : 5/5
Les graphismes « in-game » sont tout à fait honorables pour de la consoles portable. L’animation est fluide et les personnages, même miniaturisés sur la surface de combat, sont bien détaillés (les classes sont facilement reconnaissables).
Les phases de combat bénéficient de scènes d’attaque détaillées et bien réalisées, mais j’ai tendance à les passer ou à les accélérer pour aller plus vite (surtout quand je recommence un combat pour la 3ème fois ! :p).
Les artworks représentant les personnages lors des dialogues sont très soignés et même celui de votre personnage s’adaptera à vos choix de design en début de partie.
Quant aux cinématiques, elles sont fluides et loin d’être moches, un peu comme un dessin animé nippon.

fedelay

Les + :
– un grand soin pour un jeu de console portable
– les interactions entre les personnages qui influent sur les stats de combat
Les – :
– taper trop fort n’est pas toujours bénéfique en cas de concentration ennemie sur un seul personnage… ce qui peut sembler illogique !
– ne pas pouvoir changer de mode de difficulté en cours de partie

Total : 4, 5/5 : et encore, je me suis retenue de lui mettre plus. Vraiment, ce jeu est un must-have pour qui aime les RPG, la fantasy et possède une Nintendo 3DS !

Rendez-vous sur Hellocoton !

En décembre, j’ai….(poke @Koyangi pour le titre ^^)

Glandouillé à la maison dans mon nouveau pyjama Calida.
4eb240683a6511e29e9622000a9f09f1_7

Bu beaucoup de thé (vert, noir, qu’importe).
c39d12f63a4a11e28c8422000a1f931c_7

Découvert l’application Line et forcé toute la Dream Team à émigrer dessus.
dbc20a343bfe11e2bf8b22000a1fb004_7

Testé les fondants de bain de chez « Autour du Bain », une tuerie offerte par Andreia.
37110c103c0311e28eb922000a1fbc88_7

Invité la Dream Team à bruncher chez moi, avec produits du terroir fribourgeois et découverte de la moutarde de Bénichon à la clef.
7849d70a3c5a11e2996e22000a1f98fe_7

Changé mon rideau de douche.
49055ade3d7011e2adc122000a1f9ace_7

Travaillé au Département des Sciences de l’Antiquité en regardant la neige tomber.
99b68ee23ec111e2aa3022000a9e2931_7

Présenté oralement mon tout dernier séminaire en histoire à l’uni (et obtenu la note maximale).
64dc3bf042ad11e2939222000a9f1385_7

Eu légèrement froid en attendant le train certains matins.
c65496fa43a911e2af1622000a1fb845_7

Reçu un cadeau de Noël phénoménal de la part de mon homme : un objectif 24-70mm, qui ouvre à 2.8. Sa polyvalence fait que je n’aurai besoin que de lui la plupart du temps.
b19588f4477e11e289bf22000a1fa4a9_7

Vu que les Romains n’étaient pas doués pour la drague (ici, les Métamorphoses d’Apulée).
a1fde182491a11e2ae2a22000a1f9723_7

Surveillé un examen d’histoire ancienne à l’uni.
979e119449dd11e29d7122000a1f97c6_7

Reçu mon agenda Smythson personnalisé pour 2013 (superbes agendas découverts grâce à notre Koyangi nationale).
d051385a4de211e2974222000a1fbdac_7

Fêté de multiples Noël (famille recomposée) avant de me rouler par terre avec un taux de choléstérol au plafond.
2b854bc84df511e2a8b522000a9f3cba_7
81de84704e0011e2a30c22000a1f9683_7
b3bbde00501e11e283fe22000a1fa511_7

Cuisiné (l’avantage d’être plus souvent à la maison).
9375be0851aa11e28d1322000a1fb079_7

Visité la maison Cailler puis fait une fondue à la maison.
14f06270526a11e2bfc622000a9d0dda_7
1eab9448526411e290d222000a9e0851_7
0d3fea4c529111e2a84922000a1f8c0f_7

Joué à FFXIII-2.
ab410598582a11e2930d22000a9f12ad_7

Quant au Nouvel-An, c’était entre amis, mais je ne posterai pas ici de photos compromettantes. 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Instapix tape

Ces derniers temps, j’ai :

Visité le comptoir de Fribourg et vu de jolies réalisations automnales en pain.

Acheté de nouvelles souris Logitech pour nos MacBook respectifs : blanche pour moi, noire pour lui.

Mangé un boeuf croustillant au Vinam avec des amis après une partie de Cthulhu.

Contemplé, en allant au travail à la bibliothèque pour une des dernières fois, la cathédrale de Fribourg cachée dans le brouillard.

Travaillé sur mon Mémoire avec mes stabilos tout neufs de pouffiasse.

Bravé la pluie avec mon parapluie chats que je ne retrouve plus depuis une semaine :(.

Répété pour les concerts de fin d’année avec la Landwehr (8 et 9 décembre à l’Equilibre, Fribourg, pour ceux que ça intéresserait).

Acheté des crèmes Essence édition spéciale Noël qui donnent envie de se manger les mains.

Recommencé la série Stargate SG-1 pour la troisième fois.

Pris le train plus tard grâce à mon nouveau job.

Joué à Pokémon Blanc version 2 tandis que Piou joue à la version Noir.

Chopé une insertionite en faisant n’importe quoi lors d’un footing et en ayant agravé le tout en portant mon sac trop lourd.

Mangé un curry rouge au Punkt avec des amis.

Pris de longs bains chauds pour lutter contre le froid, en compagnie de Lush et de Rowling.

Eu froid et vu la neige tomber sur Fribourg.

Fait du JDR.

Travaillé pour mon Mémoire et travail de séminaire.

Investi dans un iPad et un clavier solaire Logitech pour soulage mon dos, perdant ainsi deux kilos dans mon sac de cours.

Mangé à la Crêperie Sucré-Salé pour l’anniversaire de la filleule de mon mari.

Eté à Genève pour l’anniversaire de mon papa.

Craqué pour le coffret vanillé de The Body Shop.

Avancé (encore) séminaire et Mémoire sur Papad tout neuf.

Bu beaucoup de thé et mangé les premiers biscuits de Noël et mandarines.

Assisté à la table ronde Musica Donum Deorum à laquelle j’ai aidé à brancher l’ordinateur au beamer.

Regardé mes chats se tuer au travail.

Fait l’idiote dans le miroir au-dessus de la cheminée de la salle de travail.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails