Tag Archives: cinéma

Keep calm and wave your wand

Current Mood:Pumpkin emoticon Pumpkin

Comme je n’ai pas ramené qu’une grosse crève de Londres (je perds TOUJOURS contre les clim’s d’hôtel et d’avion, sans parler des courants d’air dans le métro), je partage pour commencer quelques photos du Warner Bros Studio Tour sur le thème d’Harry Potter ! c’est une attraction que je recommande chaudement à tous les fans des livres et des films et vous aurez même l’occasion de goûter à la Butterbeer 🙂

Voici donc où nous avons passé notre premier après-midi londonien, après avoir déposé nos valises à l’Holiday Inn de Stratford et avoir récupéré nos London Pass sur Charing Cross !

9673434335_80735770ab_z

9676646076_da56f08190_z

9673089067_4f83108c92_z

9673336583_d6d3a2d53c_z

9676540686_666bf48910_z

9673249605_d8214d14a6_z

9676503674_5571e9a979_z

9676342694_fdfe08eb87_z

9673198837_691d0e1e68_z

9676417820_dc4d02667d_z

9676400362_c02b375c9f_z

9673138737_cb713438e5_z

Rendez-vous sur Hellocoton !

I was born to make you happy

Oui, le titre, c’est du Britney et je vous proute.
Il me semblait une introduction comme une autre pour résumer mes petits bonheurs du moment !

Université
Le gros et long marathon estudiantin pré période estivale touche à sa fin ! encore un examen oral d’histoire ancienne le 25 juin et je serai libérée (enfin presque, il me restera deux compte-rendus et un papier de séminaire à rédiger d’ici fin juillet, ainsi que mes sujets de présentation du voyage d’étude, mais ce sont des travaux pour lesquels je peux assez bien gérer mon temps).

Il me manque encore le résultat de mon écrit de contemporaine, mais je pense qu’il a passé, tout comme mon séminaire d’histoire ancienne. Depuis le début de mon Master, je n’ai essuyé aucun échec. Touchons du bois !

Appartement
Notre nouveau canapé n’est qu’un long fleuve de satisfaction, une véritable invitation à la vautre.
On a également enfin pris un peu de temps pour aménager notre balcon, replanter des tomates et des herbes aromatiques, les trucs juste indispensables pour cet été (les tomates sont pour moi, mon homme n’aime pas ça !).

Photo
Mon fou de mec m’a offert le 29 mai dernier, pour mes 29 ans, l’objectif macro 105mm Nikon qui me faisait de l’oeil depuis un bout de temps ! et son collègue de boulot m’a prêté son 14-24mm pour mon voyage d’études en Espagne prévu au mois de septembre !

Moi qui commençais à bien maîtriser mon 50mm, me voici avec deux nouveaux objectifs à apprendre, ce qui me plaît beaucoup. 🙂

Lectures – séries TV
Dix mille ans après (presque) tout le monde, j’ai découvert Game of Thrones. Entre le visionnage de la 1ère et 2ème saison (que j’ai finies, snif snif 🙁 !), j’ai finalement downloadé les quatre premiers tomes sur mon Kindle, afin de ne pas trop trépigner en attendant la saison 3 ! Pour l’instant, je voue un véritable culte à Tyrion Lannister. 🙂
Sinon, on a décidé de re-re-garder les NCIS, vu que la saison 8 ne va pas tarder en DVD (oui, il y a ENCORE des gens qui achètent des DVD, si si – même si ok, pour la saison 2 de GoT, euh…. ^^)

Cinéma
Dans un accès cinéphile frénétique digne d’un dimanche pluvieux, on a enchaîné Men in Black 3 et Prometheus au Cap’Ciné de Fribourg.

Le premier par nostalgie qui au final ne s’avérait pas du tout décevant ! Le second parce que préquelle d’Alien oblige, mais je ne préfère pas commenter cette infâme étron rédigé sur coupon de papier toilette. J’ai mâchonné tristement mon accoudoir en pleurnichant tout au long de la séance.

Ah ! et j’ai vu The Avengers à Bern mercredi soir… pas le choix, maintenant, je veux voir les Iron Man ! 😀
J’ai aussi joué un petit peu à Diablo 3.

Shopping
Mon compte en banque a quelque peu été mis à mal chez Phase Eight, mais c’est vraiment dur de résister à leurs très belles jupes et splendides robes…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Libations au Pop Corn et Coca

Oui, je sais, je ne pensais pas vous souler deux articles durant avec Hunger Games. Le hic, c’est que j’ai tout de même fini par aller voir le film au cinéma vendredi dernier. (D’où le titre parfaitement moisi donné à cet article, notre pendant moderne du pain et du vin de l’époque, hein).

Je ne vais pas résumer à nouveau toute l’histoire, vu que ça a déjà été fait au post précédent.
Je peux juste vous confirmer mon impression : il manquait des détails dans le roman ; le film, c’est pire.
Rien ou presque n’est vraiment expliqué, il manque des choses importantes car on a voulu supprimer certains personnages ou faire aller certaines scènes plus vite.

J’ai bien aimé la partie préparatoire avant l’entrée des personnages dans l’arène, car on prend le temps de bien nous présenter les principaux protagonistes. Mais quelle idée ont-il eu de faire acheter le pin’s du geai moqueur à Katniss sur un marché, qui le refile à sa soeur comme porte-bonheur ? ladite soeur porte ce truc au moment où elle se fait tirer au sort. Tu parles d’un grigri efficace. Le pire, c’est qu’après, elle le refile à sa grande soeur, pour « lui porter chance ». Autant lui tirer direct une balle entre les deux yeux, hein. Mais passons.

J’ai apprécié le visuel des costumes de Peeta et de Katniss ; longuement décrits dans le livre, ils devaient impressionner et là je crois que le pari était réussi. Visuellement, la parade des deux tributs du District 12 sur leur char claquait sévère. Sans parler de la robe que Katniss porte lors de l’interview. Une franche réussite. Tout comme le rendu du Capitole, assez bluffant.

Par contre, la partie dans l’arène, euh… comment dire ? Je ne vous parlerai que de ceci, qui vous donnera une idée du reste : la première chose qu’on apprend qu’il ne faut SURTOUT pas faire, c’est un feu ! ce qui d’ailleurs coûte rapidement la vie à une candidate, qui se fait descendre par un groupe de jeunes des Districts 4 et 2 qui se foutent de son inexpérience du terrain et de sa naïveté.
Ledit groupe repère Katniss dans son arbre. Ils ne parviennent pas à la toucher (oui oui oui, des mecs surentraînés ne parviennent pas à toucher une fille blessée parce qu’elle est … dans un arbre.). Que croyez-vous qu’ils font ?
« Oh c’est pas grave, elle va pas rester là-haut éternellement. Campons ici cette nuit les mecs. FAISONS UN FEU. »

Je reviens, je suis partie pleurer du sang devant tant d’incohérence.

Une chose par contre était sympathique, car permise par le support du film ; les réalisateurs ont régulièrement fait un parallèle direct entre les images de l’arène et la vie dans les districts. Par exemple, on voit le soulèvement en direct dans le district de Rue quand Katniss offre une sépulture décente à celle-ci et fait un geste de défit en face des caméras.

En somme, c’était un divertissement visuellement sympathique, une adaptation correcte du roman. Certes, le film présente certaines lacunes, mais elles sont pour la plupart imputables à l’oeuvre d’origine, qui n’est de loin pas parfaite.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails