Range, trie, jette

Current Mood:Karaté emoticon Karaté

Quand j’en ai un peu gros sur la patate, je compose une variation sur mange, prie, aime, qui devient range, trie, jette. Un cerveau encombré ne peut pas respirer dans un appartement qui l’est aussi, n’est-ce pas ?
J’ai donc, pèle-mêle, ce samedi :

* Rassemblé, trié, jeté une partie de mes baumes à lèvres : comme j’en ai absolument partout, de ma table de nuit à mes manteaux, en passant par les salles de bains et mes sacs, réunir cette petite famille a pris du temps. Il y en avait 12. Entre les périmés, ceux qui n’hydratent pas et ceux dont il restait un pauvre fond de tube…. Il m’en reste maintenant 3. Un Avène avec protection solaire dans ma doudoune, un baume Nuxe au miel super hydratant sur ma table de nuit, un Apricoderm dans la salle de bain où je me démaquille le soir. Et basta.

* Fait également le tri dans mes sacs et sacs à mains : on ne peut porter en moyenne qu’un sac par jour, non ? Exception faite de mon sac de sport et de ma serviette Lancel, tout est passé au tri sélectif. Entre les erreurs d’achats remontant à plusieurs années et les sacs de plages inutiles offert par les marques de cosmétique (merci Marionnaud)… j’avais environ 20 sacs, il m’en reste moins de 10 (ce qui est encore trop). J’ai sauvé mon Jérôme Dreyfuss, ma sacoche Maliki, mon autre sacoche aux motifs de la pierre de Rosette, mon petit sac Pieces vert, deux grands sacs pour la piscine / les courses, un sac en cuir brun de taille moyenne acheté en Chine.

* Rangé ma table de nuit : ma PàL commençait à ressembler à une bibliothèque entière ! j’ai gardé mes deux livres en cours, soit l’Epée de Vérité tome 9 et l’Art de l’essentiel, les autres ouvrages ont regagné les étagères du bureau. Exit également la tonne de baumes à lèvres, comme dit plus haut. 😉 Ainsi que les vieux mouchoirs, etc. Ne reste que mon radio-réveil, le baume Nuxe, les deux livres sus-mentionnés et une bouteille d’eau.

* Élagué ma penderie de deux manteaux : ma nouvelle doudoune Phase Eight remplaçant largement deux de mes anciens manteaux d’hiver que je ne mettais plus trop, je pense faire quelques heureux à la Croix-Rouge !

Sur ce, je vous laisse. Il ne faudrait pas que je laisse bêtement cramer la courge Butternut que Chris était si fier d’avoir coupé en deux (le mec qui se tapait sur la poitrine en hurlant comme un gorille dans la cuisine, oui oui 😉 que voulez-vous…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails
  1. Le mot de la fin m’a beaucoup fait rire 😀

    • Ah mais il était fier comme un coq, attention ! :mrgreen:

      (et là, je me suis abstenue de lui rappeler que le coq est le seul animal qui parvienne encore à chanter les pieds dans la m*rde)

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>